OK

Billes de verre

Les billes de verre peuvent être fabriquées de manière industrielle : à la sortie du four une cisaille coupe le flot de masse en fusion de plusieurs couleurs mêlées ; ces petits segments tombent dans des cylindres en mouvement qui les façonnent les empêchent de coller jusqu’à leur refroidissement. Les billes plus complexes sont faites de manière artisanale.

Les billes portent des noms différents en fonction de leur décor et surtout de leur taille, qui peut varier de 1.5 à 7 cm de diamètre). Ces noms varient selon les pays. La grosse bille, le boulard, est cependant indispensable dans une collection, même s’il est moins utilisé pour le jeu.

Le jeu de billes est répertorié à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France depuis 2012. Chaque pays, ou même chaque région connaît ses propres règles. La pichenette, le pointage, la pince ou le pot sont cependant largement répandus.

A Fribourg, on joue aux poletz, non pas aux billes. Il s’agit d’une expression Bolze, le dialecte parlé dans la Basse-Ville, pittoresque mélange de suisse-allemand et de français.

Vitroparcours – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebcnepbhef.pu