OK

Œuil de verre

C’est un oculariste, un souffleur de verre aux connaissances poussées en anatomie, qui réalise à la main et sur mesure ce travail de précision : il reproduit la forme et la teinte du blanc de l’œil, les vaisseaux sanguins et la couleur de l’iris. La prothèse est adaptée au muscle de l’orbite. Les larmes et la poussière la corrodent.

On connaît des yeux en pierres précieuses placés sur les défunts de l’Egypte ancienne. Avec Amboise Paré au XVIe siècle apparaissent les premières prothèses, coûteuses et pesantes. Vers 1600, Shakespeare fait dire à son Roi Lear « Trouve-toi des yeux de verre ».

Aujourd’hui, on fabrique aussi des prothèses en plolymère.

Vitroparcours – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebcnepbhef.pu