OK

Verre étiré

A Romont, l’entreprise Thermo Fisher produit du verre étiré à 7m de hauteur, sur une épaisseur de 1mm !

Verre flotté ou « float »

La masse de verre en fusion s’écoule en continu du four sur un bain d’étain en fusion. Le verre, moins dense que le métal, flotte à la surface, et forme un ruban. Son épaisseur naturelle est de 6mm. Le ruban de verre est refroidi lentement. En accélérant ou ralentissant l’écoulement du verre, on peut en modifier l’épaisseur ; pour un verre de 4mm, on estime que le verre doit s’écouler à la vitesse d’un homme au pas. L’épaisseur du verre ainsi produit peut varier de 2 à 12mm.

Le verre n’entre ainsi en contact avec aucun matériau : sa qualité est donc excellente. La surface de l’étain fondu est tout à fait lisse, le verre est donc parfaitement plat.

C’est H. Bessemer qui a découvert ce principe au XIXe siècle ; le procédé a été utilisé pour le verre par A. Pilkington dans les années 1950, après de longs essais.

Actuellement, la plus grande part du verre industriel (80 %) produit est du verre « float ». Il est commercialisé pour la transformation sous la forme de grandes plaques.

Le verre « float » est utilisé pour la construction - toutes les vitres sont par exemple de ce type, l’automobile, la miroiterie.

Fabrication du verre flotté : https://www.youtube.com/watch?v=hkameYV93Hg

Vitroparcours – Au Château – Case postale 225 – CH-1680 Romont – Tél. +41 (0)26 652 18 34 – Fax +41 (0)26 652 49 17 – cr:vasb:ivgebcnepbhef.pu